Le céphalopode brisé ». Etude et conservation-restauration d’un modèle anatomique en verre de Sepia officinalis de Leopold et Rudolf Blaschka

Mémoire de fin d’études d’Agathe Petit (2020)
Diplôme de Restaurateur du patrimoine – Spécialité Arts du feu

Résumé :

Dans la seconde moitié du XIXème siècle, Leopold Blaschka et son fils Rudolf, basés à Dresde, ont créé des modèles en verre, supports d’enseignement de spécimens impossibles à conserver dans l’alcool. A travers le monde, ils ont fourni ainsi des modèles aux collections des muséums d’histoire naturelle et des universités, pour aider à l’étude des invertébrés marins, des plantes et des fleurs. La Sepia officinalis Anatomie (n° Inp2019-114) du Musée zoologique de Strasbourg est un modèle particulier puisqu’il représente la dissection d’une seiche mâle. Il appartient à la seule collection française et à la dernière commande européenne, en 1890, des Blaschka avant leur réalisation des Glass Flowers de l’Université d’Harvard aux Etats-Unis. L’étude technique révèle la diversité et la complexité des matériaux présents : plusieurs verres, plusieurs alliages métalliques, plusieurs adhésifs, polychromie à froid, papier. c’est le caractère d’objet composite qui confère au modèle sa finesse et sa ressemblance troublante avec le monde marin. L’un des comblements structurels du modèle fait l’objet du protocole technico-scientifique : le thermo-moulage de plaques de résine synthétique comme une nouvelle méthode de fabrication d’un comblement incolore transparent sans apport de solvant. La seiche étant brisée et désassemblée, la conservation-restauration a permis de lui rendre son unité formelle et de permettre son exposition au sein du musée zoologique de Strasbourg dont la réouverture est prévue en 2024.

La base des mémoires de diplôme des restaurateurs du patrimoine offre un accès unique aux mémoires quelle que soit la spécialité : arts du feu, arts graphiques et livre, arts textiles, mobilier, peinture, photographie, sculpture. Elle propose une recherche par titre, auteur, spécialité ou année. Chaque document est introduit par une fiche descriptive complète incluant la photo de l’œuvre concernée, un résumé de l’étude en français et en anglais, une indexation. Les mémoires sont téléchargeables au format PDF.

Pour consulter la base des mémoires, en raison de la réglementation sur le droit d’auteur, vous devez préalablement en demander l’autorisation à la Documentation des œuvres de l’Inp par courrier électronique à documentation.oeuvres@inp.fr . Un identifiant et un mot de passe personnels vous seront attribués. Merci de motiver votre demande et d’indiquer vos qualités et coordonnées professionnelles.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search