« La mousse est dans le pré. » Étude et conservation-restauration d’un exemplaire de Pratone (1992, Paris, Centre national des arts plastiques). Étude de la compréhension des phénomènes de dégradation d’un revêtement de surface à base d’élastomères de caoutchouc et de polyuréthane

Mémoire de fin d’étude de Isabelle Cuoco (2020) – diplôme de restaurateur du patrimoine – spécialité Mobilier

Lorsque Piero Gilardi expérimente l’emploi de la mousse de polyuréthane et des revêtements à base de caoutchouc pour la fabrication de mobilier dans les laboratoires de l’usine Gufram à Turin au début des années 1960, il ne se doute pas de l’importance que vont prendre ces objets dans l’histoire du design. Devenues des icônes, les productions colorées issues de l’imagination des designers italiens et des mains des ouvriers de l’usine Gufram ont une place de choix dans les collections muséales à l’international. Le Centre national des arts plastiques conserve l’unique exemplaire en collection publique française d’un siège Pratone. Celui-ci présente des signes de dégradation dont la compréhension nécessite la mise en place d’une étude. Ce mémoire s’articule autour d’une étude historique, technique et scientifique approfondie par la réalisation d’une enquête portant sur la compréhension des altérations observées sur divers exemplaires de Pratone. Cette démarche est enrichie par la mise en place d’un protocole de consolidation d’une couche de latex prévulcanisé et pigmenté appliqué en revêtement.

Pour consulter ce mémoire, en raison de la réglementation sur le droit d’auteur, vous devez préalablement en demander l’autorisation à la Documentation des œuvres de l’Inp par courrier électronique à documentation.oeuvres@inp.fr . Un identifiant et un mot de passe personnels vous seront attribués. Merci de motiver votre demande et d’indiquer vos qualités et coordonnées professionnelles.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search