Enjeux et contraintes de conservation des collections vivantes dans les musées de chefferie de l’Ouest au Cameroun

Honoré Tchatchouang Ngoupeyou, conservateur du patrimoine, a démarré son doctorat sur projet en 2018 (mention « Etudes patrimoniales »).

Le patrimoine culturel des communautés camerounaises est rassemblé, exposé et ouvert au public au sein des musées de chefferie. C’est ainsi qu’il existe, sur le territoire national, une trentaine de musées, dont une dizaine dans la région de l’Ouest, qui ont la particularité de conserver des collections vivantes issues du patrimoine des communautés locales qui en sont les détentrices. Elles sont sorties régulièrement pour être utilisées à la faveur des cérémonies traditionnelles.

Cette mise en scène permanente du patrimoine implique au moins deux groupes d’acteurs de la chaîne patrimoniale locale : d’une part, les communautés locales détentrices et utilisatrices des objets, et d’autre part, les professionnels des musées, gestionnaires et conservateurs de ces objets. Le statut ambivalent de ces collections amène à s’interroger sur la pertinence des pratiques professionnelles en matière de conservation en vigueur dans ces institutions culturelles dans la mesure où elles ont été calquées sur les modèles normatifs occidentaux.

S’il est admis que les façons de percevoir les patrimoines peuvent variées d’une culture à l’autre, il est aussi envisageable que les façons de les gérer et conserver soient plurielles. Comment assurer une conservation optimale des objets dans les musées de chefferie tout en garantissant leur survie au sein des traditions locales ?

Publications

Franck Beuvier et Honoré Tchatchouang Ngoupeyou, « Entretien avec Honoré Tchatchouang Ngoupeyou. Préciosité des biens coutumiers au Cameroun », Gradhiva [En ligne], 30 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2022.
URL: http://journals.openedition.org/gradhiva/4699

Communications

Participation au séminaire “Exposer une autre histoire du monde” du 24 janvier 2020, organisé par le MUCEN, avec une communication portant sur « Le va-et-vient des objets dans les musées camerounais ».



Citer ce billet
INP (2021, 18 janvier). Enjeux et contraintes de conservation des collections vivantes dans les musées de chefferie de l’Ouest au Cameroun. Variations patrimoniales. Le carnet de l’INP. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qcz4

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search