Le métier de conservateur

« Le métier de conservateur », conférence donnée par Christian HOTTIN dans le cadre de rencontres professionnelles de l’École du Louvre (Paris), le 8 décembre 2021.

 

Cette intervention à l’École du Louvre en 2021 devant un public largement composé de futurs candidats au concours de conservateur du patrimoine constitue le prolongement de la réflexion développée dans une série d’articles[1] publiés dans le présent carnet de recherches : à partir de la formation initiale reçue, quelle est la posture professionnelle qui convient aujourd’hui au conservateur en poste ? Plutôt que de procéder de manière normative, on s’attache dans cette intervention à présenter les grandes lignes de force qui, selon nous, structurent aujourd’hui l’identité de ce métier.

Durée totale : 36 minutes.

Auteur

Christian HOTTIN
Conservateur en chef du patrimoine, directeur des Études du département des Conservateurs, responsable de la programmation et des publications scientifiques (2016-2022).

 

[1] Christian HOTTIN, « Former des conservateurs (partie 1). Collégialité, hiérarchie et équilibres », Variations patrimoniales, 2022 ; Christian HOTTIN, « Former des conservateurs (partie 2). De la place du dialogue et de l’autonomie » Variations patrimoniales, 2022 ; Christian HOTTIN, « Former des conservateurs (partie 3). Avant l’INP : la place de la recherche scientifique en question », Variations patrimoniales, 2022 ; Christian HOTTIN, « Former des conservateurs (partie 4). Pendant et après l’INP : la question de la place de la recherche scientifique », Variations patrimoniales, 2022.



Citer ce billet
LB (2022, 29 août). Le métier de conservateur. Variations patrimoniales. Le carnet de l’INP. Consulté le 4 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qd1h

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search