Catégorie : Chercher

Deux familles de marchands d’art dans la première moitié du XXe siècle

Le marché de l’art en Europe connaît de grandes transformations entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle dans un contexte d’internationalisation des transactions et d’une place de plus en plus importante du commerce vers les États-Unis. Afin de répondre à cette demande des amateurs et des musées, les marchands développent des stratégies et s’appuient sur des réseaux. Un « Atelier de recherche » (6 juin 2023) fut l’occasion de présenter le parcours de deux familles de marchands qui marquèrent ce marché dans la première moitié du XXe siècle.

La collection S. M. Tagore au musée de la Musique : une donation ambivalente

À l’instar de nombreuses institutions, le musée de la Musique conserve dans ses collections des dons effectués par le rajah Sourindro Mohun Tagore en 1879 et 1889 à deux présidents de la République française (Jules Grévy et Sadi Carnot). Musicologue bengali de la fin du XIXe siècle et du début du Xe siècle, Tagore a œuvré à faire connaître et reconnaître auprès de chefs d’État et de savants la musique indienne en réaffirmant ses caractéristiques nationales, quitte à prendre parfois des libertés historiques ou musicologiques.
L’atelier de recherche animé le 30 janvier 2024 par Guillaume Lecoester et Méline Cournil exposait cette histoire singulière et les effets qu’elle continue d’exercer sur une partie des collections du musée de la Musique (Paris).

Étude préalable à la restauration du Trône de Sargon conservé au Mobilier national

Alors que le site archéologique de Khorsabad a récemment fait l’actualité suite à la mise au jour d’une nouvelle sculpture de lamassu, l’atelier de recherches du 23 janvier 2024 animé par Marianne Cotty (élève conservatrice du patrimoine) et Lauriane Boudeau, (élève restauratrice du patrimoine) a permis de se pencher sur le Trône de Sargon, un objet à l’histoire étonnante qui vient d’être redécouvert dans les réserves du Mobilier national. Ce siège a en effet été créé à l’initiative de Léon Heuzey en 1889 pour l’Exposition universelle, d’après les célèbres reliefs de Khorsabad conservés au musée du Louvre. En vue de son exposition au musée du Louvre, une étude préalable à sa restauration a été menée par cinq élèves restauratrices de l’Institut national du patrimoine en 2023.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search